Qu'est-ce que le Magnétisme ?

Le magnétisme est à la fois une discipline scientifique relevant de la physique et une pratique utilisée par les magnétiseurs pour accompagner les personnes dans le soulagement de leurs différentes douleurs. Cet article va se consacrer à la seconde catégorie que l’on nomme indifféremment magnétiseurs, guérisseurs, coupeurs de maux, conjureurs…

Une définition du magnétisme



Voici une définition du travail du magnétiseur que l’on peut trouver dans les dictionnaires à propos de cet art de la guérison : « Les magnétiseurs sont des individus capables d’aider les êtres vivants à se délivrer d’un mal physique, psychique, émotionnel, énergétique ou spirituel. Ils utilisent un don ou l’acquièrent au fil du temps. Si aucune démonstration n’existe aujourd’hui des éléments rentrant en compte dans le processus de guérison, le fait est qu’ils soulagent ».


Le magnétisme est en effet un phénomène naturel que chacun a en soi et peut développer. Cette capacité doit être travaillée et apprivoisée pour se découvrir et éventuellement venir aider les autres. C’est l’objet des formations magnétismes proposées au Centre de l’Ermitage. Elles se divisent en deux parties. La première, a pour objectif de se recentrer sur vous pour que toute la puissance de votre magnétisme puisse trouver toute son ampleur. La seconde permettra d’acquérir les techniques ancestrales pour soulager les maux physiques et spirituels.


A l’origine : la magnétite


Le magnétisme tire son nom de la Magnésie, région du sud de la Macédoine (en Grèce) d’où provient la pierre d’aimant – la magnétite. Car en effet le magnétisme peut être comparé à un aimant, avec deux polarités (une positive et une négative) qui peuvent s’attirer ou s’opposer.


Le magnétisme trouve son origine avec l’homme. De tout temps, il a utilisé l’énergie qu’il possédait pour aider, accompagner ceux qui l’entoure. Sans être l’image du « sage du village » le magnétiseur est venu accompagner son entourage. Comment l’ont-ils découvert ? Le plus souvent par le plus simple des hasards. En préparant à manger, en s’occupant de la tribu ou dans différentes circonstances de la vie, l’homme a découvert par l’expérience, en pratique, de façon pragmatique que le contact prolongé de la main à quelques centimètres d’un autre être humain provoquait des réactions/sensations subtiles dans son corps. Les mêmes ressentis apparaissaient sur l’autre personne : chaud, froid, picotements... Sans chercher une explication, ils ont découvert qu’ils possédaient un « pouvoir », un « don » qui permettait de soulager, d’accompagner.


D’où provient donc cette énergie, cette force, ce don particulier ? Il est difficile d’en identifier l’origine première avec précision. Tout le monde dispose de magnétite dans son corps. Certaines hypothèses mettent en avant le fait que la présence de la foudre, de l’orage tout proche ou sur les personnes l’aurait « activé », ce qui fait que cette « prédisposition » serait héréditaire. D’autres considèrent au contraire qu’il s’agit d’un « don » donné par Dieu à certains élus. C’est ainsi que les rois, depuis Louis VI le Gros, auraient à disposition une force de Dieu permettant de combattre les écrouelles. C’est ainsi qu’est sorti l’expression populaire : « le roi te touche, Dieu te guérit ! ».



Le magnétisme dans l’histoire


Une des plus anciennes traces que l’on peut trouver du magnétisme provient d’un papyrus égyptien datant d’Aménophis I (XVIe siècle avant Jésus Christ) qui indique « Pose ta main sur la douleur et dis très fort : ‘que la douleur s’en aille’ ».


De nombreuses représentations font échos de cette pratique d’imposition des mains et notamment avec Isis (la déesse de la médecine) sur son fils Horus. Trois vertus étaient alors accordées au magnétisme : la vie, la santé et la force.


Au fil des civilisations, cette technique se perpétue avec une terminologie différente. Les romains font références aux « frictions » qu’utilisent les magnétiseurs. Au Moyen-Âge, on fait référence aux toucheurs, conjureurs ou passeurs de maux ou de feu.


Que peut faire le magnétisme ?


Il s’agit d’une excellente question que de l’étendue des possibilités d’intervention des magnétiseurs. A travers l’histoire, les hommes doués de cette énergie particulière ou ceux qui l’on acquis en procédant à un certain nombre d’exercices, comme cela est proposé dans les formations de Magnétisme du Centre de l’Ermitage, ont expérimenté leur force. L’expérience leur a montré que certains étaient « experts » pour soulager certaines douleurs en particulier : les brûlures, le zona, les tendinites, que d’autres disposaient d’un champ d’intervention beaucoup plus large, agissant tant sur les muscles que les tendons et les nerfs.


Le magnétiseur dispose d’un certain nombre d’outils à sa disposition : les mains, le souffle et différentes techniques : les passes, les impositions, les perforations… qui vont lui permettre d’avoir un champ d’intervention très large. Ils vont venir accompagner la personne qui vient lui demander de l’aide pour insuffler l’énergie.


Le magnétiseur n’agit pas sur les parties dures du corps (les os, les articulations…) comme pourrait le faire le rebouteux (ancienne version de l’ostéopathe) mais sur les parties molles. Il s’agit de la peau, des muscles, des tendons... Toutes les souffrances liées à ces éléments vont pouvoir être traité par le magnétiseur. Il va également agir sur la circulation de l’énergie en intervenant sur les systèmes circulatoires : la respiration, la circulation sanguine, la digestion…


La panoplie d’intervention du magnétiseur est donc très large. A noter, et c’est un paramètre très important : le magnétiseur ne remplace et ne remplacera jamais un médecin. Il ne peut pas faire interrompre un traitement médical ou aller à l’encontre de l’avis d’un médecin diplômé d’une école de médecine. Il va intervenir en complément du corps médical pour redonner l’énergie nécessaire au bon rétablissement.