top of page

Formation exorcisme - stage exorcisme - formation démonologie - stage démonologie

Démonologie - exorcisme

Comment en finir avec nos démons

Tout le monde a une image de l’exorciste à travers les innombrables films sur le sujet (souvent très bien réalisés) : un prêtre qui se rend auprès d’une personne qui souffre d’un mal étrange que rien ne peut guérir pour la libérer d’une influence démoniaque. Mais quel est ce monde étrange ? Qu’est-ce qu’un exorciste ? Est-ce une pratique qui existe encore aujourd’hui ? Autant de questions et bien d’autres à laquelle cette formation a pour but de répondre.

Exorciste/Démonologue

L'exorcisme est une "pratique religieuse ou magique, comportant certaines formules et certains gestes rituels, destinée à chasser le démon d'un endroit qu'il occupe et, en particulier, du corps d'un possédé". Faisant référence à une pratique religieuse, l'exorcisme, le fait de chasser le démon, a souvent été considéré comme uniquement le fait d'un prêtre de telle ou telle religion. Pour le catholicisme en effet, la charge de l'exorcisme est confié par l'évêque à un religieux de sa communauté.

Lorsque des personnes pratiquent la chasse du démon sans être revêtu de l'habit du prêtre, le langage courant les associent principalement à des démonologues qui sont :

  • Soit des personnes qui étudient les démons ;

  • Soit des personnes qui chassent .

Dans la réalité, les deux, le laïc et le religieux qui font la chasse aux démons, sont des exorcistes, c'est-à-dire qu'ils pratiquent un rite magique pour chasser le démon. Nous parlerons par la suite indépendamment d’exorcisme et de de démonologie, sachant que cette formation, si elle contient de nombreuses références à la religion chrétienne, n’est pas une formation à caractère religieux. Elle est ouverte à tous ceux qui s’intéressent au monde démoniaque.

Une pratique d'un autre temps ?

Le diable s’occupe de nous, et nous des autres

Dans l’imaginaire collectif, l’exorcisme se déroule dans une sorte de Moyen-Âge (sachant que les grands récits sont plus récents) avec des chasses aux sorcières autour de rites et de pratiques bien mystérieuses. Et les grands cas de l’histoire confirment bien ces propos comme la possession de Nicole Aubry en 1565 qui a nécessité des mois pour parvenir à sa libération qui s’est produite devant des milliers de personnes au son d’un coup de tonnerre. Et pourquoi ne pas citer les possédés de Loudun en 1632 et bien d’autres histoires de ce genre.

Ces récits, qui sont passionnants pour notre culture historique, semblent tout à fait inappropriés dans le monde matérialiste dans lequel nous cherchons (et pouvons dans une certaine mesure) à expliquer beaucoup de choses. Ces histoires sont considérées comme totalement désuètes. Et pourtant…

Une pratique en devenir

Le Diable a deux cornes, l’orgueil et le mensonge

Malheureusement la pratique de l’exorcisme est un mal en devenir. Il n’existe pas de statistiques sur la pratique d’exorcisme parmi les prêtres mais les ressentis font dire qu’ils sont en forte augmentation depuis une quinzaine d’années sur des personnes (souvent des femmes) beaucoup plus jeunes qu’avant et avec des détresses plus importantes.

Cette augmentation trouve sa source pour les catholiques dans l’ignorance chrétienne ou plus généralement dans des pratiques superstitieuses ou occultes, de l’intérêt pour la sorcellerie et le satanisme. Comment ne pas évoquer également tous ces films d’horreurs que les personnes vont regarder toutes les semaines, ces chaines d’information en continue qui insufflent toute la journée la peur de vivre (et de survivre) ...

Aux origines de la souffrance

Lorsqu’une personne vient frapper à la porte d’un exorciste ou d’un démonologue, c’est que souvent son cas est considéré par la société comme désespéré. Le monde scientifique de notre époque est incapable de répondre à un certain nombre de pathologies qui ne rentrent pas dans leur cadre d’analyse, dont le diagnostic n’est pas conforme à ce qu’ils ont appris et les remèdes inexistants.

Si nous connaissions la cause unique de la maladie, ce serait simple car en la trouvant, il nous suffirait alors de la combattre pour retrouver la plénitude de la vie, la santé et nous n’aurions plus à redouter cette phase de la vie avec ses conséquences plus ou moins importantes.

Or, l’origine de la maladie n’est pas et n’a jamais été unique. En voici quelques pistes :

  • Un problème d’origine physique. Les médicaments ou la chirurgie vont parvenir à pallier ce dysfonctionnement de l’organisme humain ;

  • Une alimentation mal appropriée. De plus en plus prégnante de nos jours, une mauvaise alimentation (et dieu sait qu’elle ravage le monde) va être au cœur des plus grandes souffrances (pour le bonheur de nos papilles ou des plaisirs que propose la société – bonjour le péché de la gourmandise) ;

  • Psychiatrique. C’est notre cerveau, notre âme qui va venir créer un mal-être interne qui va pouvoir se retrouver, basculer dans le corps physique ;

  • La géobiologie. Cet art peut nous fournir également des explications sur des difficultés que nous rencontrons car notre lieu de vie peut être notre plus grand bourreau pour notre vie physique et/ou mentale ;

  • Nos relations. Combien se rendent malade suite à des disputes sans arrêt avec leur conjoint, lorsqu’un enfant est malade ou quitte la maison ;

  • Les démons. Objet de cette formation, ils peuvent nous mener la vie très, très dure.

L'objet de cette formation

Dieu pêche les âmes à la ligne, Satan les pêche au filet

Cette formation a de multiples objectifs :

  • Savoir se mettre en condition pour appréhender le monde énergétique ;

  • Savoir se protéger des différentes attaques énergétiques ; 

  • Proposer une histoire de l’exorcisme qui remonte bien avant l’ère chrétienne et qui est toujours grandement d’actualité ;

  • Une connaissance de tout ce qui peut toucher énergétiquement une personne ou un lieu après avoir bien fait la distinction entre l’âme, l’esprit et le corps : les énergies extérieures (larves, égrégores, squats…), les influences de personnes malveillantes (magie noire, liens toxiques, envoutement…), la place des forces démoniaques (démons, succubes, incubes, les pactes avec le diable…) ;

  • La compréhension de l’arrivée des forces démoniaques à travers une lecture des écrits bibliques, de la métamorphose de Lucifer en Satan, du passage des anges aux démons, de la hiérarchie céleste et infernale ;

  • De l’influence de Satan au quotidien, de ses pouvoir (et limites), de ses armes qui trouve sa source dans la Peur et la solution dans la Vie ;

  • L’analyse des différents degrés de l’emprise démoniaque de la tentation (le plus répandu) à la possession démoniaque (le plus rare et celle qui est présentée dans les films) en passant par l’oppression, l’obsession, l’affliction et la vexation démoniaque ;

  • Une étude approfondie des péchés capitaux qui constituent notre principale faiblesse dans laquelle s’engouffre les forces démoniaques ;

  • Des techniques ancestrales et robustes permettant de travailler dans le monde de la démonologie.

Ce qui est fourni

  • Un livret de stage complet avec de nombreux exemples et illustrations ;

  • Des techniques ancestrales avec beaucoup de pratique ;

  • Une présentation d’ouvrages vous permettant d’identifier ceux avec lesquels vous souhaitez poursuivre vos recherches ;

  • Un certificat de formation.

Les prérequis

Pour combattre le Mal, il faut connaître le Mal

Ne pas avoir peur et connaître déjà le monde énergétique. Savoir utiliser le pendule.

Organisation de la formation

La formation se déroule en présentiel, sur cinq jours, au prix de 1.500 €.

Public concerné

Toutes les personnes souhaitant accompagner ceux qui sont dans la détresse et qui n'obtiennent pas de réponse à leurs problèmes. Les formations passeurs d'âmes  et Guérir les blessures de l'âme constituent un bon complément à cette formation.   

Les conditions d’inscription

Pour vous inscrire, il vous suffit de réserver en ligne dans la page informations pratiques.

Les dates des prochaines formations :

A venir

Contact

Pour toute question ou information, deux moyens :

A bientôt pour de nouvelles découvertes

bottom of page