Comment devenir un bon radiesthésiste ?

La réponse à cette question est simple : l’expérience, la certitude dans les questions posées et dans la réponse apportée. Pour parvenir à ce résultat, il convient de procéder à différentes étapes dont vous allez trouver les informations dans ce post. Bonne lecture et bons exercices.


Formation radiesthésie

Une formation solide

Cela peut paraître évident mais la première chose dont doit disposer un bon radiesthésiste est sans conteste une bonne formation, une formation solide. Celle-ci passe à la fois par une formation personnelle, un état d’esprit spécifique et une formation dans un centre de formation afin de connaître les subtilités, les techniques, les astuces.


Formation personnelle

Il est important de développer une formation personnelle. Par formation personnelle, nous entendons un état d’esprit spécifique. Lorsque l’on pratique le pendule ou toutes les techniques en radiesthésie, il convient d’être dans un état psychologique adéquat. Si vous pensez à faire vos courses ou à aller chercher vos enfants à l’école, il y a peu de chance que vous arriviez à trouver le résultat escompté. Si vous avez mangé un plat très gras et que vous êtes en pleine digestion, vous penserez bien davantage à la digestion ou à la sieste qu’à autre chose. Pour devenir un bon radiesthésiste, il convient donc d’être à 100% dans ce que l’on fait.

Formation Pendule

Cet état d’esprit du radiesthésiste concerne bien d’une partie l’état physique : ne pas être en pleine digestion, ne pas être fatigué, ne pas être dans des habits trop serrés… et dans un état psychique particulier : ne pas être stressé, ne pas penser à autre chose…


Cet état d’esprit est disponible en nous mais il convient d’y travailler régulièrement pour parvenir à cet état propice, aux meilleurs résultats, dans un délai le plus court possible car s’il vous faut deux heures pour vous mettre en état, vous allez avoir du mal à prolonger les questions !


Formation radiesthésie dans un centre de formation

La deuxième clef de la réussite pour être un bon radiesthésiste est de suivre une formation en radiesthésie. Le Centre de Formation de l’Ermitage en propose et vous invite non seulement à trouver les moyens de se mettre « en condition » mais également et surtout toutes les techniques ou secrets liés à la pratique. En effet, les livres sont une bonne porte d’entrée pour l’apprentissage de la radiesthésie mais la découverte par un professionnel constitue une étape essentielle.


L’expérience, l’expérience, l’expérience

L’état d’esprit est une bonne chose, une formation en pendule est essentielle, mais reste un élément que vous n’apprendrez nulle part ailleurs. Il s’agit de l’expérience et pas n’importe laquelle : la vôtre. Pourquoi l’expérience est essentielle pour devenir un bon radiesthésiste ? Car c’est elle qui va vous permettre de bien connaître les « ressentis », « sensations » ou mouvements qui vous sont propres. Est-ce que pour moi, quand le pendule, la baguette de sourcier ou tout autre moyen de détection tourne à gauche, à droite, frémit, dérape… cela indique telle chose ou telle autre. Seule votre expérience vous permettra d’en être sûr.

Stage radiesthésie

Cette expérience s’acquiert progressivement. Certes, on peut avoir des facilités, mais c’est en travaillant que l’on apprend à se connaître. Les premiers exercices se font sur des objets connus et visible directement. Il s’agit d’avoir confirmation que la table devant moi est bien blanche, que je suis bien devant une fleur ou au contraire avec des réponses positives s’il pleut ou si la carte devant moi est noire ou rouge.


L’expérience va ensuite vous permettre de vous familiariser avec les questions à poser. Les questions à poser doivent être sans aucune ambiguïté et avec une réponse qui ne peut pas porter à confusion. Est-ce qu’il fait beau si vous êtes en pleins giboulée de mars n’est pas précis car vous pouvez avoir un rayon de soleil devant vous et la pluie qui vous tombe dessus. Est-ce que je vais être heureux dans la vie est une question à laquelle personne ni aucun « moyen » ne vous apportera de réponse. Qu’est-ce qu’être heureux ? qu’est-ce que j’attends dans la vie ?... Toutes ces questions sont beaucoup trop larges et aucun radiesthésiste, même le meilleur professionnel, ne pourra y répondre.


L’expérience vous apprendra également à poser des questions indépendantes de tout sentiment. Si vous recherchez sur un plan grâce à un pendule votre enfant disparu, vous n’aurez aucune chance d’avoir de réponse. Vous n’êtes pas neutre face à la question et ferez « pencher » la réponse vers ce que vous souhaitez ou vous ne trouverez pas de réponse.


La confiance en soi

Stage pendule

Cet argument vient en complément de l’état d’esprit dans lequel vous devez être avant de poser une question. Il faut avoir une totale confiance en soi pour devenir un bon radiesthésiste. Si vous n’êtes pas sûr, vous laissez rentrer le doute. Or, le doute est le seul élément qui vous conduira vers l’erreur, vers une « fausse » réponse.


La confiance dans le résultat

En parlant de confiance, il vous faut également une parfaite confiance dans le résultat que vous trouvez. Si vous avez une réponse mais que celle-ci ne vous convient pas, vous aurez tendance à vouloir reposer la question en tentant (car nous travaillons sur des mouvements très fins) d’orienter, de faire bouger notre main d’une certaine façon qui nous permettra d’obtenir la réponse souhaitée.


Le contrôle

La dernière chose à faire, et non des moindres, est de contrôler le travail effectué. Vous êtes à la recherche d’eau souterraine, vous êtes en condition, vous êtes sûr de l’emplacement, de la profondeur, du débit. Vous vous posez quelques secondes et vous retravaillez la question par un autre angle afin d’être sûr du résultat.


Le travail pour devenir un bon radiesthésiste, pour utiliser le pendule comme un professionnel est donc important et nécessite un contrôle régulier dans les différentes opérations que vous effectuez, d’autant que vous êtes sur un sujet plutôt sensible. Mais grâce à un socle théorique important qui repose sur la lecture d’ouvrage mais surtout sur une formation solide en radiesthésie et avec comme unique complément une expérience très solide, très forte, une conviction à toute épreuve, vous parviendrez aux meilleurs résultats.